Se connecter à GIDAF

Problème de connexion ?

Modalités de calcul dans les déclarations et restitutions eaux superficielles

Cette page précise les modalités d'obtention des différentes valeurs calculées par GIDAF pour les eaux superficielles à partir des résultats renseignés par l'exploitant. Ces valeurs calculées sont présentes :

  • dans les déclarations mensuelles d'autosurveillance ;

  • dans les restitutions périodiques.

Les contrôles inopinés et les contrôles externes de recalage ne sont pas concernés par ces calculs puisqu'ils correspondent à un unique résultat par paramètre pour un point de surveillance donné à une date précise.

Dans l’ensemble de cette page, le paramètre appelé débit fait référence au paramètre volume moyen journalier (code Sandre 1552).

1. Dans la déclaration mensuelle

Dans la déclaration mensuelle, les valeurs calculées correspondent à :

  • des statistiques mensuelles par paramètre (situées en fin de colonne) : total, minimum, moyenne, maximum ;

  • des flux massiques et flux spécifiques (situés dans des colonnes complémentaires, a droite des paramètres concernés).

1.1. Flux journaliers

Flux massique

flux massique = débit x concentration

Le flux massique est calculé, si le paramètre débit (volume moyen journalier, code Sandre 1552) est activé et pour tous les paramètres de la déclaration, à l'exception :

  • des paramètres de la type grandeur (ex. pH) ;

  • du paramètre débit ;

  • du paramètre volume moyen journalier ;

  • du paramètre production.

Dans GIDAF, le flux massique est toujours calculé en kg, quelque soit l'unité du paramètre. GIDAF procède aux conversions nécessaires.

 

Flux spécifique journalier

flux spécifique = flux massique / production

Le flux spécifique est calculé si le paramètre production est activé et pour tous les paramètres de la déclaration, à l'exception :

  • des paramètres de la type grandeur (ex. pH) ;

  • du paramètre débit ;

  • du paramètre volume moyen journalier ;

  • du paramètre production.

Le flux massique journalier n'est pas calculé si l'une des deux valeurs (production ou concentration de la fraction analysée) est absente.

 

 

1.2. Moyennes mensuelles

Concentration d’un résultat d’analyse par fraction analysée [règle RG.01]

concentration moyenne mensuelle = moyenne arithmétique des concentrations

La concentration moyenne mensuelle prend en compte les valeurs 0 et écarte les valeurs absentes.

 

Débit mensuel moyen [règle RG.02]

débit moyen mensuel = moyenne arithmétique des débits disponibles

Les cellules vides (=absence de valeur) sont écartées de ce calcul, les valeurs zéro sont prises en compte.

 

Flux massique mensuel moyen [règle RG.03]
flux massique moyen mensuel  = concentration moyenne mensuelle pondérée* x débit moyen mensuel mesuré

La concentration moyenne mensuelle pondérée diffère de la concentration moyenne mensuelle définie par la règle RG.01.

Ce calcul utilise donc deux valeurs complémentaires à calculer :

  • concentration moyenne mensuelle pondérée = (C1xD1 + C2xD2 …. + Cn x Dn) / (D1+ D2+…..+ Dn) où n est le nombre de jour où des mesures de concentration et de débit sont disponibles, Ci et Di correspondent à la concentration et au débit d'un jour i. Cette valeur de concentration moyenne mensuelle pondérée n'est calculée que lorsque le couple Ci/Di existe.

  • débit moyen mensuel mesuré = (D1+ D2+…..+ Dm)/m où m est le nombre de mesures de débit disponibles (m>=n visé au point précédent car il peut y avoir plus de mesures de débit seules (m) que de mesures n où le couple Ci/Di existe). Dans cette règle, le débit moyen mensuel mesuré ne diffère pas du débit moyen mensuel (défini par la règle RG.02). En effet, le débit moyen mensuel mesuré prend bien en compte toutes les valeurs de débit existantes.

Le calcul de valeur moyenne mensuelle du flux massique ne nécessite pas forcément la présence à la fois d’une concentration et d’un débit pour un jour donné. Seule la concentration moyenne pondérée nécessite concentration et débit sur une même journée.

 

Flux spécifique mensuel moyen [règle RG.04]

flux spécifique mensuel = flux massique mensuel moyen / production mensuelle totale

Si une valeur de production journalière est manquante, ce flux spécifque mensuel ne peut pas être calculé.

1.3. Totaux mensuels

Les valeurs totales ne sont pas calculées pour les paramètres pH, température ni pour les concentration et les flux spécifiques [règle RG.06].

 

Production mensuelle totale [règle RG.04 + RG.06]

production mensuelle totale = somme des valeurs journalières de production

Ce total n’est calculé que si la déclaration comporte une valeur pour tous les jours de la période. En l'absence d'une valeur chiffrée (le 0 est considéré comme une valeur chiffrée), la valeur totale n'est pas fournie (case vide).

 

Débit mensuel total [règle RG.06]

débit mensuel totale = somme des valeurs journalières de débit

Ce total n’est calculé que si la déclaration comporte une valeur pour tous les jours de la période. En l'absence d'une valeur chiffrée (le 0 est considéré comme une valeur chiffrée), la valeur totale n'est pas fournie (case vide).

 

2. Dans la restitution périodique

 

Nombre de jours de production [règle RG.08]

Le nombre de jours de production dans la restitution périodique correspond à la somme des valeurs du champ "nombre de jours de production" déclarées par l’exploitant dans chaque déclaration mensuelle de la période (décalaration de type autosurveillance).

Cette valeur de nombre de jours de production sur la période n'est calculée que s'il existe une valeur "nombre de jours de production" renseignée pour chaque mois de la période.

Dans le cas où il manque une seule valeur mensuelle de "nombre de jours de production" (cas d'une valeur non renseignée dans une déclaration existante ou cas d'une déclaration manquante), aucune n'est affichée (la case "Nombre de jours de production" dans la restitution  reste vide).

 

Nombre de jours de rejet [règle RG.09]

Le nombre de jours de rejets dans la restitution périodique correspond à la somme des valeurs du champ "nombre de jours de rejets" déclarées par l’exploitant dans chaque déclaration mensuelle de la période (décalaration de type autosurveillance).

Cette valeur de nombre de jours de rejet sur la période n'est calculée que s'il existe une valeur "nombre de jours de rejets" renseignée pour chaque mois de la période.

Dans le cas où il manque une seule valeur mensuelle de "nombre de jours de rejets" (cas d'une valeur non renseignée dans une déclaration existante ou cas d'une déclaration manquante), aucune valeur n'est affichée (la case "Nombre de jours de rejet" dans la restitution  reste vide).

 

Flux massique moyen sur la période [règle RG.10]

Cette valeur correspond à la moyenne arithmétique des flux moyens mensuels sur la période, obtenus selon la règle RG 03 définie ci-avant.

 

Concentration moyenne sur la période [règle RG.11]

Cette colonne est affichée si le choix de la grandeur à restituer est la concentration. Cette valeur correspond à la moyenne arithmétique des concentrations moyennes mensuelles, obtenues sur la période selon la règle RG 01 définie ci-avant.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Dernière mise à jour le 29.01.2015